Accueil > À Campagnolles... > Débat philo : devenir adulte

Débat philo : devenir adulte

jeudi 14 janvier 2016, par Pauline.

Voici enfin notre premier débat philosophique, qui a eu lieu dans la classe (CM1-CM2). Nous sommes réunis en cercle sur les bancs. La maîtresse pose les questions. Un distributeur du « bâton de parole » est désigné en début de séance (il n’a pas le droit de parler) et donne la parole à ceux qui le souhaitent.
Voici les questions et les réponses apportées par la classe.

Devenir adulte

Pour vous, c’est quoi « être un adulte » ?

Etre un adulte, c’est :
- être majeur, c’est après l’adolescence.
- être mâture.
- pouvoir faire plein de choses.
- être responsable de soi-même. Avoir plein de responsabilités et les assumer.
- avoir confiance en soi.
- pouvoir voter, pouvoir conduire.
- avoir un métier.
- avoir du respect envers les autres.
- savoir faire les meilleurs choix pour sa vie.

Qu’est-ce qui vous semble le plus important dans la vie d’un adulte ?

Pour moi, le plus important quand je serai adulte, ce sera :
- d’avoir un métier pour gagner de l’argent.
- d’avoir une maison pour ne pas être à la rue.
- d’avoir un enfant pour continuer le cycle de la vie et de ma famille.
- de réussir mes études pour choisir mon métier.
- de m’occuper de ma famille.

D’après vous, à partir de quand devient-on adulte ?

On devient adulte à 18 ans, quand on devient majeur car à partir de ce moment-là, on peut voter et conduire. On commence aussi à apprendre à vivre seul.
Moi je pense qu’on devient adulte quand on a un enfant.
Non, pas forcément car on peut avoir un enfant à 15 ou 16 ans et pourtant on n’est pas adulte. D’ailleurs, certaines personnes n’ont pas d’enfant ou ne peuvent pas en avoir et pourtant ce sont des adultes.
Moi je pense que devenir adulte, ça dépend en fait des personnes. Certaines sont plus mâtures que d’autres.

Pensez-vous que les grandes personnes se comportent toujours comme des adultes ?

Non ! Certains jouent aux jeux-vidéos ou à des jeux pour enfants.
Les adultes ont quand même le droit de jouer même s’ils sont adultes ! Un adulte peut jouer à des jeux de société, peut jouer avec ses enfants. Mais certains jeux paraissent moins adaptés aux adultes qui auraient l’air peu mâtures en y jouant...
Les grandes personnes qui dégradent volontairement des choses n’ont pas un comportement d’adulte. Les terroristes qui ont commis les attentats en France n’ont pas non plus un comportement d’adulte car ils détruisent des vies, ce n’est pas bien.

Etes-vous pressés de devenir adulte ? Pourquoi ?

Oui, je suis pressé d’être adulte pour gagner de l’argent, avoir un métier. Quand je serai adulte, je ferai ce que je veux, même si je sais qu’il y a des choses à respecter. On ne fait pas n’importe quoi.
Je suis pressé d’être adulte pour pouvoir aller où je veux, quand je veux ; pour vivre seul sans mes parents.

Non, je ne suis pas pressé d’être un adulte. Je préfère profiter d’être un enfant mais je ne regretterai pas de ne plus être enfant quand je serai adulte.
Je préfère être un enfant car il y a moins d’inconvénients. On n’a pas de responsabilités (ex : penser à payer les factures), on a le temps de jouer, de faire du sport.

En attendant de devenir adulte, qu’appréciez-vous dans votre vie d’enfant ?

On apprécie de :
- pouvoir jouer avec ses amis,
- d’avoir du temps pour faire ce que l’on veut,
- d’aller à l’école,
- de n’avoir rien de très important à penser, de ne pas avoir de responsabilités,
- de n’avoir rien à payer.

Séances du 6/01/16 et du 13/01/16
Distributeurs du bâton de parole : Marie D. et Maryline
Les enfants qui se sont exprimés sont : Hector, Gabin, Nelsy, Grégoire, Tom, Benjamin, Amandine L., Adèle, Maxence, Steeve, Alice, Marie J., Ambre, Marie D., Kylian, Mathys B., Mathis P.